Mireille Vacca-Goutoulli - Étude archéologique diachronique de la carrière de l’Estel sud

asrm:13671 - Archéologies. Sociétés, réseaux, matériaux, 24 juin 2024, 2 | 2024 - Du gisement à l’approvisionnement - https://doi.org/10.46298/asrm.13671
Étude archéologique diachronique de la carrière de l’Estel sudArticle

Auteurs : Mireille Vacca-Goutoulli 1

  • 1 Centre Camille Jullian - Histoire et archéologie de la Méditerranée et de l'Afrique du Nord de la protohistoire à la fin de l'Antiquité

La carrière de l’Estel sud à Vers-Pont du Gard est située sur la rive gauche d’un méandre concave du Gardon, à 500 mètres environ à l’aval du Pont du Gard, ouvrage majeur de l’aqueduc de Nîmes construit au milieu du Ier siècle de notre ère. La carrière est reconnue pour avoir livré les blocs de grand appareil que l’on observe dans la construction du pont aqueduc. Située dans le lit majeur de la rivière, elle est abandonnée à la fin du chantier antique et le site est alors comblé et nivelé par les dépôts de crues. L’exploitation de la pierre de taille n’est rouverte qu’au XVIIIe siècle, lors de la construction du pont routier accolé à l’aval du premier étage d’arches du pont antique. Les stratégies de prévention et protection contre le risque fluvial adoptées dès l’Antiquité en raison de l’identité environnementale de la carrière, avaient préservé les traces diachroniques de l’évolution du paysage et de l’exploitation de la pierre de taille depuis l’Antiquité. Dans ce cadre, la fouille archéologique de la carrière a apporté une large vision des savoirs et des savoir-faire des carriers et des constructeurs depuis cette même période.


Volume : 2 | 2024 - Du gisement à l’approvisionnement
Publié le : 24 juin 2024
Accepté le : 28 mai 2024
Soumis le : 28 mai 2024
Mots-clés : L'Estel-Pont du Gard,carrière,calcaire,Antiquité,époque moderne,pierre de taille,géomorphologie,Transport,busta,inondations,digue,Burdigalien,engins de levage,Alluvions,Lit majeur,[SHS.ARCHEO]Humanities and Social Sciences/Archaeology and Prehistory

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 71 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 33 fois.